Mark Rothko sur l’art et la décoration

« Une redoutable confusion a surgit entre l’art valable de notre temps et la décoration. Disons ici qu’il n’y a pas de lien. La fonction d’art est d’exprimer et d’émouvoir. Celle de décoration, d’embellir. Nous n’aurions pas un instant de paix si chacun de nos objets utiles entreprenait de nous émouvoir ou nous inciter à philosopher. On peut naturellement faire valoir que l’art aussi est décoratif. Mais disons-le ici sans moindre hésitation: le caractère décoratif d’art est spirituel et philosophique, il suit des lois fondamentales en même temps qu’il les démontre. Le principe décoratif ne fait qu’ajouter à notre sentiment de justesse sensuelle. Nous attendons bien entendu d’un panneau de signalisation qu’il soit agréable plutôt que laid. Mais le charme est d’autant plus grand qu’il remplit simplement son rôle sans détruire son environnement. La décoration est en conséquence l’expression du bon goût, alors qu’un tableau peut critiquer sans détour celui-ci. Gardons -nous donc d’enseigner l’art à  travers les leçons de la décoration. Car dans la quête  du corps, la présence de l’esprit sera complètement oblitérée.  »

Extrait provenant  du livre de Mark Rothko « La réalité de l’artiste » , édition Flammarion , Paris, 2004.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s